20 mars 2012

Merci à mes lecteurs !

Bonjour à tous, Ce petit mot pour vous dire que, depuis plusieurs mois déjà, il ne passe pas un jour sans que ce blog voit passer des lecteurs. Alors merci à vous ! Vous êtes ma meilleure motivation. Et lorsque je me dis, voyant la diversité géographique des lecteurs (beaucoup d'entre vous viennent des USA, en ce moment), que je me fais piller de mes dessins et travaux théologiques, eh bien, après tout, tant mieux ! Servez-vous ! Je ne vous demanderai qu'une chose, c'est de participer davantage... n'hésitez pas à me laisser un... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2011

Le mépris

"De tous les sentiments, le pire est le mépris", ai-je lu, à peu près, ces jours-ci... Comme cela est vrai ! Une fois que l'on a éprouvé du mépris pour un être, le mal est fait : il est pratiquement impossible de revenir en arrière. A moins d'être convaincu de s'être trompé. Et c'est rarement le cas. Quand je commence à ressentir du mépris pour quelqu'un, à force d'être déçu, je sens que la rupture n'est pas loin. Mais comment dire à une personne qui a compté : "Je ne souhaite plus te voir, car à présent je te méprise" ? C'est... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2011

Les Vertus de la Colonne - Journal 2002

            Les Vertus de la Colonne     Journal 2002         « Tu dois imiter la vertu de la colonne : plus elle s’élève, plus elle devient belle et délicate, mais plus elle est intérieurement dure et résistante. »   F. Nietzsche Ainsi parlait Zarathoustra                      Mardi 25 décembre. – La semaine dernière est paru « La peau de... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2010

Un dîner presque parfait...

    J’arrive au restaurant et je me rends compte qu’il n’y a qu’une seule autre table occupée, juste derrière moi, par un jeune couple. J’aurais peut-être dû me mettre un peu plus loin, mais je me suis naturellement installé à ma table habituelle, sans réfléchir. Eux, peut-être gênés par ma présence, ou craignant de m’indisposer par leur discussion, chuchotent comme dans une église. Petites gens et petits esprits étriqués. Il ne faut jamais se gêner. C’est leur chuchotis qui m’exaspère avant tout. Cette espèce de... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2010

    Question entendue au restaurant où je dîne, à la seule autre table occupée. C’est un groupe de cinq personnes plutôt jeunes et civilisées. Ils sont à l’autre bout de la salle, et une convive demande : « D’où vient l’usage de trinquer, ainsi que le terme ? » Je n’en sais strictement rien, mais la question m’intéresse. A la maison, mon dico étymologique m’apprend que le mot vient de l’allemand trinken (boire) et qu’on le trouve dès 1546. Ensuite, Littré, sentencieux, me précise que le mot signifiant « boire en choquant... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2010

    C’est un clochard. Blotti sous un porche, il est pratiquement invisible. Hirsute, il porte un blouson hors d’âge, a la barbe incroyablement sale et emmêlée, la dent rare et noire. Une véritable épave.   ―  Cigarette ? demande-t-il.   ―  Tenez…, dis-je.   ―  Hé, hé… Noble ?   ―  Pardon ?   ―  Duc ? Homo ? Misogyne ? Playboy ? Hé, hé !...     Plus une quantité d’autres observations pas si bêtes, mais que son débit rapide et chuintant rend... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2010

    Au restaurant. Un couple, la petite trentaine. Lui, les coudes sur la table, vautré, parle de phares antibrouillard à sa compagne. Moi qui suis à côté, il me suffit d’entendre son : « Oui, c’est vrai… » pour savoir qu’elle s’en moque. Il parle beaucoup plus qu’elle, de son patron, d’assurances, de ses copains – bref, de lui. Et elle : « Ah ! Oui, d’accord ! » et : « Oui, oui. ». Et il continue ! C’est le plus beau ! Il ne se rend pas compte qu’elle accepte de l’écouter et de s’ennuyer parce qu’elle attend quelque... [Lire la suite]
Posté par mikael petit à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]